Créer mon blog M'identifier

Le royaume des vieux cons.

Le 12 janvier 2014, 18:17 dans vie de famille 0

 

Vous qui ce matin encore en enfilant votre slim vous sentiez jeune et désirable,

vous êtes bien obligée de reconnaître que non, à MON époque, les hamburgers ça n'existait pas. 

À cet aveu suit un «  la vache !  » qui vous ferait presque sourire parce qu'après tout, il y a eu un vie avant les hamburgers!

Mais la cadette en rajoute un couche : «  M' man, raconte comment c'était à ton époque !  ».

Là, vous préférez entrer dans le jeu.

Tout, plutôt que de laisser transparaître votre blessure.

Vous racontez que vous alliez à l'école à dos de dinosaure, que pour vous réchauffer votre père frottait l'un contre l'autre deux silex, que vous " kiffiez " le rôti de tricératops, que ...

Vous vous attendiez à faire rire vos ados ?

Votre humour semble leur avoir échappé.

Vous espériez qu'elles s'exclament :  «  N'importe quoi, m' man ! T'es toute jeune !  » ....Vous vous seriez même contentée d'un :  « t'es pas si vieille !  ».

Rangez vos illusions au placard !

Pour un ado, tout ce qui n'est pas ado est ringard.

Bienvenue au royaume des vieux cons ...

 

 

L'origine des parents.

Le 12 janvier 2014, 16:21 dans vie de famille 0

 

 

 

Un jour ou l'autre , et alors que vos soucis d'adulte responsable vous font ployer l'échine, l'adolescent qui souvent déjà vous dépasse en taille, se met à vous dépasser également par ses questions .

Vous pensiez que cette époque était révolue.

Elle vous renvoie à la bienheureuse période de la maternelle, où l'enfant haut comme trois pommes, vous mitraillait de questions qui vous donnaient l'illusion d'être important.

Mais hélas, ça aussi, c'est révolu.

D'autant plus que les lesdites questions de vos ados , vous renvoient à l'origine des temps.

Innocemment, l’œil souligné d'un trait de VOTRE eye-liner, votre ex-enfant ( il faudra vous y faire! ) vous demande,  tout en enfournant une poignée de frites : «  M' man, à ton époque y' avait déjà des hamburgers? ».

Le « À ton époque »  vous noue l'estomac.

Plus radicalement que la vue d'un arachnide suspendu acrobatiquement au dessus de votre couche.

C'est tout dire.

En une seule phrase, votre ego bascule...